Raclée de BBY à Touba : Les mourides renvoient les maras politiciens à leurs copies

Ce n’est pas Macky Sall qui a perdu Touba lors des élections législatives de dimanche. Car objectivement ce n’était pas une présidentielle et même s’il est le patron de la Coalition Benno bok Yaakaar, ce n’est pas lui qui était directement sur le théâtre des opérations.

Les vrais perdants de Touba sont les marabouts qui s’étaient engagés dans la bataille, qui étaient investis sur les listes de BBY et qui ont fait campagne, allant même jusqu’à tenter des coups de bluffs pour tromper la vigilance des mourides en leur faisant croire que le Khalife avait donné ndigeul de voter BBY. Ceux là qui ont mésestimé les populations de Touba, croyant qu’ils avaient affaire à du bétail servile et corvéable à merci. Ceux là qui n’ont pas compris que les jeunes, les hommes et les femmes de Touba sont « open-minded », ouverts au monde et au diapason des avancées sociales et technologiques.

Ces petits marabouts qui n’ont pas compris que les populations de la ville sainte ont pour la plupart appris et retenu les enseignements de Cheikhoul Khadim qui, lui même s’est battu contre l’asservissement et la servitude. Ces opportunistes qui semblent ignorer que les gens de Touba ont appris et compris à travers le chef d’oeuvre « Massalikoul Jinaan » comment choisir son guide religieux, qui doit être considéré comme tel et les qualités que doit avoir un bon guide.

Touba a dit non à cette race de marabouts qui répondent à la définition de ce mot dans le Petit Robert. Ces hommes qui ont osé demandé aux populations de les aider à mieux les piétiner pour assouvir leurs vils desseins alimentaires. Touba leur a fait comprendre qu’être mouride signifiait avant tout répondre de Khadimou Rassoul en reflétant ses enseignements dans son comportement de tous les jours.

Les populations  de Touba al makhroussa ont en définitive simplement voté contre ces faire valoir de Macky Sall car ils n’ont pas pu comprendre comment des  gens qui se disent descendants de Bamba ont pu se compromettre à ce point pour de l’ascension sociale…

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *