Radicalisation totale des enseignants : Vers une année blanche

FB_IMG_1463782539807

Les enseignants du Cusems et du Grand cadre des syndicats d’enseignants ont décidé de poursuivre leur bras de fer avec le Gouvernement avec un boycott des examens de fin d’année, une rétention des notes et une non participation aux conseils de classe. Les professeurs de philosophie ont également de leur côté annoncé le boycott des examens anticipés de philosophie.

L’école sénégalaise est donc dans une mauvaise passe. Les perturbations subies par le système éducatif depuis le début de cette année risquent d’aboutir à une année blanche d’autant plus que les enseignants se sont totalement braqués dans leur lutte.  Après moults pourparlers avec les acteurs, l’Etat a brandi des sanctions à leur encontre.

Des réquisitions, des ponctions salariales et des convocations à la Police ont été servies aux enseignants qui aujourd’hui, disent en avoir cure et fixent leurs conditions pour un éventuel retour dans les classes. Ils ne veulent ni plus ni moins que le respect par l’Etat de ses engagements.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *