Règlements de comptes : Aliou Sall vire ses collaborateurs soupçonnés d’avoir voté Gackou

Selon le journal Les Echos de ce vendredi, parcouru par senelux, le chargé de mission de l’Union des Associations  des élus locaux (Uael), soupçonné par Aliou Sall, frère du Président de la République, d’avoir “voté” pour l’ennemi, a été démis de ses fonctions.

Pire, Aliou Sall, qui lui en veut à mort, lui réclame, à ce jour, (ses) deux véhicules. Mais Cheikh Ndongo Guèye, qui en rit sous cape, depuis la mesure prise par le maire de Guediawaye, déclare à qui veut l’entendre que les biens de Aliou Sall ne peuvent pas lui donner du tournis.

“Quand je brassais des millions, Aliou Sall était à l’école. Il ne peut, donc, pas m’impressionner avec ses biens…J’exige qu’il me respecte”, a-t-il martelé.

Cheikh Ndongo Guèye n’est pas le seul dans cette situation. Pape Modou Fall et Pape Diouf sont aussi sur la liste de Aliou Sall.

 

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *