Sonatel veut demander aux usagers de payer 1000 Francs pour avoir la 4 G

La 4 G au cœur d’une polémique : La Sonatel demande aux usagers de payer encore

L’opérateur de téléphonie mobile est souvent accusé de grignoter indûment sur les maigres moyens des usagers. Cette nouvelle mesure de la Sonatel sera sans doute considérée à nouveau comme telle.
L’opérateur de téléphonie mobile Orange a décidé de faire payer aux usagers le changement de carte sim pour obtenir la 4 G à 1000 f. Cette mesure est loin de convaincre le Président de l’association des consommateurs. A cet effet, sur les ondes de la Rfm, Momar Ndao dénonce  ce qu’il qualifie de scandale.
« Ce n’est pas normal parce que la 4 G est un moyen de booster l’utilisation des technologies de l’information et de la communication ; et donc, nous pensons que demander  1000F c’est une augmentation du tarif. Orange aurait dû nous permettre d’accéder à la 4 G sans avoir à débourser de l’argent. Il faut savoir que, bien que la 4 G soit là, le nombre de gens qui sont déjà décidés de migrer n’est pas aussi élevé que ça devrait l’être. Parce que le changement de puce est facturé à 1000f déjà, alors que la 3 G est là.
Je pense que ce n’est pas une bonne approche que Orange est en train de faire. » Sur les lenteurs notés par rapport au 3 G qui seraient opérés sciemment par l’opérateur pour pousser les gens à migrer ver la 4 g, Momar Ndoa Soutient que ce n’est pas normal.
Pour le Président de l’Ascosen,  « nous devons demander à l’Artp de veiller à ce que le niveau de qualité sur les sections 3 G et 3 G+ soit maintenu, pour éviter que les gens soient poussés à payer 1000f de plus, rien que pour obtenir le signal de la 4 G. Nous pensons que c’est un scandale et que l’Artp doit intervenir. » conclut-il.

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *