Tout ce que vous ne saviez pas sur Bamba Fall, le maire de la Médina

L’occasion faisant le larron, L’Observateur a fait une immersion dans la vie du Maire de la Médina sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, tentative d’assassinat, violence et voie de fait suite au saccage de la Maison du Parti socialiste (Ps), le 5 mars 2016.


Orphelin total à 9 ans, modou-modou en Italie, joueur de navétanes…politique : tout sur le maire de la Médina, Bamba Fall

Selon nos confrères, 9 ans déjà, Bamba Fall devient orphelin total. Respectivement, sa mère et son père, un ancien cheminot, quittent ce bas-monde. Le môme doit alors, s’occuper de ses jeunes frères.

Tant bien que mal, il poursuit ses études jusqu’à l’obtention du Diplôme de fin d’études moyennes (Dfem) avant de s’envoler pour l’Italie où il a continué sa «formation» pour devenir enseignant.

Mais auparavant, l’enfant baptisé à Touba sous le nom de Cheik Amadou Bamba Fall alias Cheikhna, avait intégré le Ps à l’âge de 14 ans. Il s’est aussi, essayé au théâtre et au football.

Amy de Aly Ngouille Ndiaye àà l’époque, agent de la Banque de l’Habitat du Sénégal (Bhs), Bamba Fall a su bénéficié de quelques avantages pour la construction de maisons des émigrés à Thiaroye Azur.

(…) Aujourd’hui, le garçon dépeint comme entêté , est un «symbole chantant du non-renoncement». Et comme au bon vieux temps, c’est à la dure qu’il éduque à côté de Ndèye Awa diallo, son épouse, ses quatre bouts de bois de Dieu…

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *