Transhumance politique : Des hirondelles jadis bleues… (Par Elhadj Yvon Mbaye Journaliste-formateur)

L’inconscience mène souvent au ridicule, et plus grave, à la dégradation de la valeur humaine. Au Sénégal, il est temps de remonter les bretelles, dans une grande fermeté, si d’autres mesures ne sont pas prenables, à ces innombrables activistes de l’arène politique acquis, sans vertu aucune, aux délices et strapontins des pouvoirs.
                                                  Qui Sont-ils ?
Ce sont  des tirés généralement du néant, et même parfois intellectuellement limités et politiquement insignifiants, façonnés, imposés au peuple et placés en orbite favorable aux décisions étatiques aussi hautes qu’importantes. Ces éternels assoiffés se scotchant au cercle de hauts d’en haut, semblent présentement être au summum d’une excitation jamais égalée. Ceci, dans un unique dessein, celui de devenir des pensionnaires du jardin paradisiaque beige-marron. Voire du camp politique dirigeant de notre pays.
Comparables à des hirondelles politiques, avides d’un printemps pouvoiriste, de grands anciens collaborateurs et hommes de confiance auprès du Chef suprême du défunt régime, sont aujourd’hui, pointés du doigt, accusés par leurs pairs, d’entretenir de douteuses relations et missions destructrices et déstabilisatrices, vis-à-vis de leur maison politique d’origine. Qui leur a portant tout offert, plus que du caviar sur un plateau d’argent. Ah! traîtrise, quand tu nous envahis !
                                                  Un Peuple Sentinelle  
 Ces hirondelles désormais multicolores dont il est question, qui se reconnaîtront à travers ces lignes, doivent savoir s’arrêter. Ne serait-ce que d’éthique. Car, le peuple sénégalais dont la maturité d’analyse, de discernement, voire d’expression démocratique, ne présente aucun doute, n’est ni aveugle, ni amnésique. Au temps de faire le sien, n’est-ce pas ?
 
Elhadj Yvon Mbaye
Journaliste-formateur

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *