Y en a marre de « Y en a marre »

 
http://www.senenews.com/wp-content/uploads/2011/12/yen-a-marre.jpg
 Je salue le courage, la hargne avec laquelle des jeunes en 2012 ont mené une bataille héroïque pour le respect de nos institutions pour empêcher la dévolution monarchique de Wade/ fils.
        Aujourd’hui, ces jeunes vocifèrent des slogans creux à chaque fois qu’on leur tend le micro. Comment on peut se battre pour le respect des institutions alors qu’on ne respecte pas la première institution du pays : le Président de la République ? Ils diabolisent le pays, ses institutions avec des théories fallacieuses qui n’ont aucun fondement  politique ni juridique. Leur but n’est rien d’autre que de dramatiser, caricaturer nos institutions afin de trouver des bailleurs qui mettront à leur disposition des millions qu’ils vont se partager.
        Fadel Barro reproche aux journalistes de ne pas couvrir suffisamment le fameux prix qui leur a été décerné. Êtes-vous plus méritant que nos héroïques résistants qui ont dit non à la pénétration française. Où est Oumar Blondin Diop ? En 1988 toute une jeunesse a affronté  courageusement les canons du régime socialiste de Diouf.
           Après vous, d’autres jeunes mèneront des luttes plus âpres. Le progrès Fadel porte en lui dialectiquement sa négation.  Ce que les sénégalais vous demandent  c’est de dire d’où  proviennent les moyens financiers exorbitants  de y’en a marre ?
      Par ailleurs, personne ne vous a entendu sur la crise scolaire qui perdure dans notre pays. Y’ a- t-il une question plus importante que l’éducation ? Non, mais elle ne figure  certainement pas dans la rubrique  des secteurs éligibles de vos bailleurs.
Y’ en a mare waye
Mamadou yaya DAFF
 
 

Quelque chose à dire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *